MRO

par   |    |   3 minutes  |  dans Industries

Livrer à l’heure, améliorer les temps d’escale et la qualité de service, ou encore réduire les coûts… sont quelques uns des nombreux objectifs propres à l’industrie de la maintenance aéronautique (MRO – Maintenance, Repair,  Overhaul) et auxquels sont confrontées les entreprises des secteurs de la maintenance lourde, de la réparation de composant, du service après vente des équipementiers ou d’entretien des moteurs.

Ces entreprises doivent satisfaire à une double exigence : répondre aux contraintes spécifiques du secteur et s’adapter à un environnement de marché international qui demande un pilotage performant.

MROLa maintenance est une fonction essentielle dans l’aéronautique. Les cycles de vie de certains appareils tels que les avions ont notamment la spécificité d’être très longs. Depuis plusieurs années, les acteurs du secteur évoluent dans un domaine à la complexité croissante avec des métiers différents, qui impose de prendre en compte la traçabilité sur la durée et de savoir évoluer, en fonction des demandes clients, vers un modèle fondé sur le taux de service.

Pour y répondre, ces entreprises doivent faire évoluer leur modèle vers une démarche lean avec une gestion des flux de pièces en juste à temps, des modes pointus de planification des ressources et des techniques d’ordonnancement sous contraintes. Il leur est nécessaire de s’appuyer sur des fonctions qui vont au-delà de la maintenance et qui prennent en compte l’ensemble des données de l’entreprise.

Pour répondre à ses enjeux MRO, l’entreprise doit assurer ses activités opérationnelles quotidiennes et réglementaires, mais aussi d’autres fonctions comme la comptabilité ou la gestion du personnel. Elle doit ainsi disposer d’indicateurs de mesure pour contrôler en permanence son efficacité. Les fonctions de logistiques et d’ordonnancement doivent respectées les règles de l’art. La relation avec les partenaires doit être collaborative. De plus, il lui  faut respecter les contraintes du secteur comme la prise en compte des directives des organismes de régulation de l’aviation ou les services bulletins des constructeurs.

En étant intégrée à l’ERP, colonne vertébrale du système d’information de l’entreprise,  la solution de MRO va permettre à l’entreprise d’augmenter son efficacité de manière globale.

La centralisation des données permet notamment d’optimiser la gestion des ressources humaines en fonction des projets dans toutes ses applications. En outre, l’entreprise pourra allouer et planifier de manière plus efficace les techniciens sur les interventions. Ceux-ci peuvent par ailleurs s’appuyer sur des plans et tout type d’illustrations utiles  pour leur travail en atelier grâce à une gestion documentaire intégrée.

Les modifications des tâches de réparation sont immédiatement prises en compte pour une révision de l’offre au client et une mise à jour des besoins en pièces détachées. La centralisation des données offre une traçabilité de tous les coûts liés à une réparation et  les intègre de manière automatique, le cas échéant,  à la prochaine facture client.

En complément du suivi des activités au quotidien, la solution MRO permet d’optimiser la planification des travaux tout en tenant compte des contraintes liées à l’approvisionnement en pièces, à la disponibilité de la main d’œuvre, à la qualification et aux outillages. Les entreprises sont en mesure de garantir le respect des délais dans un secteur où les niveaux de service sont des plus exigeants et réduire les stocks dans le respect des taux de service. La collaboration en ligne et en temps réel avec les clients et les fournisseurs via des portails, participe à l’accélération et  à la qualité des échanges d’information, à la productivité et à la satisfaction client.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *