par   |    |   9 minutes  |  dans Créativité & Innovation, Evènements

En amont de la Conférence Mondiale IFS, j’ai partagé avec mes collègues certaines idées concernant la façon dont prononcer un discours afin qu’il reste gravé dans l’esprit de l’audience. Mon principal message est que VOUS, en tant que présentateur devez être sur le devant la scène. Les clients, prospects, analystes, collègues et journalistes doivent se rappeler de VOUS en tant qu’individu. Ainsi, il ne se rappelleront pas seulement de votre présentation, mais partageront également leur expérience avec d’autres.

Je souhaite partager avec vous dans cet article 7 points à garder en tête lorsque vous préparez et réalisez une présentation publique.

 

before your presentation

 

Saviez-vous qu’il existait quatre versions pour une présentation ?

  • Celle que vous envisagiez de faire
  • Celle que vous faites effectivement
  • Celle que vous auriez aimé faire
  • Celle perçue par l’audience

Il ne faut jamais essayer de savoir laquelle de ces quatre présentations est la meilleure, parce que cela dépend du moment et de la personne à qui vous demandez sa perception. Une présentation dépend en effet de votre performance à un moment T.
Et le mieux préparé vous êtes, meilleure sera votre présentation.

 

Astuce n°1: DEBUT ET FIN – Créez une impression qui dure

 

“Une présentation a un début, une fin et quelque chose entre les deux” – Martin Gunnarsson

 

PictogramCMYKPour toute présentation, les deux premières minutes sont les plus importantes. L’audience analysera votre personnalité, la façon dont vous êtes habillé, votre accent, vos cheveux, la manière dont vous vous déplacez, vos slides, etc. Tout ça pour savoir si, au final, il est important de vous écouter, ou non. Pendant ces 2 minutes, il est difficile pour l’audience d’assimiler des informations détaillées. Aussi, il vous faut à la place utiliser ce temps pour instaurer la confiance, et laisser à l’audience la possibilité de mieux vous connaître pour construire une sorte de relation avec elle.

Au DÉBUT de votre présentation, vous devez dire/montrer quelque chose de facilement compréhensible par l’ensemble de l’audience, de préférence un sujet ou une histoire inattendue qui surprenne les auditeurs. Cela permet en effet d’envoyer le signal que vous êtes à l’aise avec la situation. Vous instaurez alors la confiance. L’audience sera alors plus à l’écoute si ce que vous êtes en train de faire est inattendu, et par conséquent plus réceptive à recevoir de nouvelles informations.

A la FIN de votre présentation, vous devez lier votre présentation aux messages que vous souhaitez faire passer. Vous devez clairement annoncer à l’audience ce qu’elle doit retenir après la session. N’ayez pas peur de dire : “voici ce que vous devez retenir de cette présentation”. Vous pouvez aussi, si vous le souhaitez, terminer votre présentation avec une histoire qui n’est pas nécessairement en rapport avec le sujet dont vous avez parlé. Il s’agit là plutôt d’un moment agréable de 30 secondes, afin de donner une impression finale positive.

 

Astuce n°2: IMPLICATION – Partagez des histoires

 

“Dis-moi et j’oublierai, montre-moi et je comprendrai, touche-moi et je m’en souviendrai” – proverbe chinois

 

La logique touche le cerveau, les histoires touchent le cœur. Les histoires sont en quelque sorte de la super glue entre différents messages. Les histoires sont comme les images : vous vous en rappelez plus que de simples faits. Elles sont plus faciles à retenir et à comprendre.

Essayez de faire diverger l’attention de vos auditeurs de vos slides Powerpoint afin qu’ils se rappellent de VOUS en tant que personne. Si vos auditeurs se rappellent de vous, ils se souviendront beaucoup plus aisément de votre/vos messages(s).

Le fait de faire quelque chose sur scène – utiliser des accessoires par exemple – impliquera beaucoup plus l’audience et renforcera votre message. J’utilise toujours un accessoire lors de mes présentations.

Je souhaite toujours personnellement qu’une personne de l’audience mentionne mon nom ou ma présentation à un collègue ou à un membre de sa famille, le lendemain matin au petit-déjeuner. Et pour y parvenir, je dois toucher les gens afin qu’ils se rappellent de moi hors contexte. Faire le pitre est une façon pour que les gens se souviennent de vous, mais ça n’est pas recommandé. Comme toujours, vous devez faire la balance entre ce qui est professionnel et ce qui est amusant. Après tout, nous devons adopter une attitude professionnelle et crédible dans tout ce que nous faisons — mais sans être ennuyeux.

 

Astuce n°3 : IMAGES – Utilisez des images avec discernement

 

“Une image équivaut à mille mots” – proverbe chinois

 

AthousandwordsL’une des erreurs les plus communément commises par les présentateurs est d’utiliser leurs slides Powerpoint comme script. Il est pratique d’avoir la majorité des choses que nous avons à dire sur Powerpoint mais d’un point de vue de l’audience, c’est un cauchemar.

Personne ne peut lire et écouter en même temps. Si vous avez pleins de listes à puces, l’audience commencera d’abord par lire ce qu’il y a l’écran et sera incapable d’écouter ce que vous avez à dire.

Dans le monde idéal des présentations Powerpoint, votre présentation doit :

  • renforcer votre présence sur scène et non distraire l’attention de l’audience.
  • utiliser des images plutôt que des listes à puces
  • ne pas être utilisée comme un script d’orateur : elle doit en effet renforcer votre message (utilisez plutôt des notes pour vous guider lors de votre présentation)
  • ne pas être utilisée comme document de formation : une nouvelle fois, votre présentation doit être là pour renforcer votre message

 

during your presentation

 

Vous êtes maintenant debout sur scène et vous vous apprêtez à commencer votre présentation. Vous avez suffisamment répété et vous sentez à l’aise avec vos slides. Vous vous sentez fort. A ce moment, il n’y a plus grand chose à préparer. Vous êtes très concentré, nerveux, et c’est  à ce moment là qu’il est facile d’oublier ces petites choses qui feront de votre présentation une bonne, voire une excellente présentation.

Pendant votre présentation, vous devez vous rappeler de quatre choses. pour ne pas oublier ces quatre points important, imprimez l’image ci-dessus et placez-la sur votre clavier pour vous en rappeler lorsque vous présenterez. C’est ce que je fais toujours.

 

Astuce n°4 : LE LANGUAGE DU CORPS – Utilisez votre corps pour assurer sur scène

Vous devez être perçu par l’audience comme une image qui communique beaucoup d’informations. la façon dont vous vous tenez, marchez et utilisez votre corps envoie des signaux et reflète si vous êtes confortable avec la situation, ou non. Si vous paraissez à l’aise, l’audience se sentira elle aussi à l’aise, elle écoutera beaucoup plus et comprendra mieux ce que vous avez à dire.

Avant que les auditeurs ne s’assoient, vous devez vous-même vous assoir dans la salle pour repérer où vous devez vous placer et vous déplacer sur scène. Assurez-vous de ne pas passer trop de temps sur la gauche ou la droite de la scène, pour ne pas donner l’impression que vous ne souhaitez pas être vu ou écouté.

 

Astuce n° 5 : LE SOURIRE – Souriez !

steve-jobs-smilesLe fait de sourire est sans doute l’un des outils de communication les plus puissants, il sert à montrer que l’on est à l’aise et qu’on a le pouvoir. Si vous souriez/paraissez heureux, vous enverrez des signaux indiquant que vous croyez en ce que vous dites, et que vous avez le contrôle de la situation. Cela dit, il n’est pas facile de sourire lorsque vous vous trouvez devant une grosse assemblée, lorsque vous n’êtes pas habitué. C’est pourquoi vous avez besoin d’un “post-it sourire”, pour vous souvenir qu’il faut absolument sourire.

Parce que vous souriez à l’audience, les auditeurs vous renverront votre sourire, et vous obtiendrez ainsi un maximum d’énergie et de confiance en vous en retour – un effet ultra favorable pour une meilleure présentation.

 

Astuce n°6 : LA VOIX – Osez les temps-mort

Osez les temps-mort. Les personnes qui sont nerveuses ont tendance à parler trop vite, et l’audience le remarque immédiatement. Si vous osez prendre des pauses rapides, tout en regardant l’audience, cela signifie que vous vous sentez à l’aise en tant que présentateur.

Mieux encore, les temps-mort vous permettent de réfléchir sur vos paroles et actions futures, et vous avez besoin de ce temps supplémentaire pour passer d’un sujet à un autre lors de votre votre présentation.

 

Astuce n° 7 : LES YEUX– Regardez tout le monde dans les yeux, ne regardez pas le mur

Essayez d’avoir un contact visuel avec “tout le monde” dans la salle, en balayant régulièrement l’audience du regard. Evitez de regarder les gens qui sont prêts à s’endormir car ils vous feront penser que vous êtes un mauvais présentateur. Rappelez-vous, un individu peut être fatigué pour de multiples raisons ! Essayez alors de regarder les personnes qui ont l’air intéressé et qui boosteront votre confiance en vous.

En tant qu’auditeur, s’il y a une chose terrible, c’est d’écouter un orateur qui regarde l’écran de projection 60% du temps. Vous faites cela car vous regardez dans la même direction que l’audience. Autrement dit, si 50 personnes ont les yeux fixés sur le mur, vous ressentez le besoin de vous aussi regarder le mur. CELA EST INTERDIT ! Si vous imprimez vous slides sur une ou deux pages, vous avez besoin de regarder uniquement ce document pour savoir où vous en êtes dans votre présentation et dans vos notes. Vous n’avez donc même pas besoin de regarder l’écran de votre ordinateur (un coup d’œil est suffisant pour vérifier quelle slide vous êtes en train de projeter).

 

J’espère que cet article vous sera utile.

N’hésitez pas à commentez et alimentez cet article en indiquant quelles astuces/accessoires vous utilisez pour rendre votre présentation meilleure !

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *