production et de distribution d’énergie

par   |    |   7 minutes  |  in Industries, Technologie   |  tagged , , , , ,

Les énergies renouvelables, les maisons intelligentes, l’intelligence artificielle et l’Internet-of-Things (IoT) auront un impact considérable sur la façon dont les entreprises de l’industrie énergétique doivent aborder leur marché en 2018.

Tendance #1

Energies renouvelables : la capacité globale doublera au cours des dix prochaines années

Chaque année, nous observons un cercle vertueux s’accélérer autour des énergies renouvelables. 2018 n’en fera pas exception. Plus celles-ci se développent, plus elles deviennent intelligentes et évolutives avec des coûts d’installation, d’exploitation et de maintenance qui s’amoindrissent. Cela s’en ressent fondamentalement également sur le coût de l’énergie produite.

En 2009, produire 1 mégawatt d’électricité avec des panneaux solaires photovoltaïques revenait à un peu moins de 300 dollars. En 2016, cela coûte 100 dollars. Partout dans la monde, les entreprises d’énergies renouvelables sont désormais en mesure de proposer des alternatives énergétiques accessibles. En septembre 2016, l’entreprise NV Energy (Nevada, Etats-Unis) a perdu près de 6% de ses clients (15 des principaux hôtels et casinos de Las Vegas) en quelques jours, ceux-ci étant passés chez de petits fournisseurs d’énergie concurrents. La raison à cela : « une forte baisse du coût de l’énergie renouvelable » et « être en mesure de contrôler sa consommation » déclare MGM Resorts, l’un des complexes en question.

2018 energy and utilities industry trends

L’étude Global Renewables Outlook, menée en 2017 par BMI, prévoit que la capacité des énergies renouvelables doublera entre 2016 et 2026. En ce sens, le rapport de 2017 du Financial Times The Big Green Bang, how renewable energy became unstoppable, montre que la capacité globale des énergies renouvelables a augmenté de 9% en 2016 soit une hausse de 400% depuis 2000. L’énergie solaire a augmenté de 30% dans le monde en 2016 et pour la deuxième année consécutive, les énergies renouvelables représentaient plus de la moitié de la nouvelle capacité mondiale de production d’électricité.

 

Les pays asiatiques sont en tête de ce développement. La Chine représente ainsi plus de 40% de la croissance de la capacité mondiale en énergie renouvelable en 2016 suivi par l’Inde, la Malaisie et les Philippines. Ce boom devrait impulser une dynamique dans les autres régions du monde qui ne voudront pas se laisser distancer.

Quels impacts cela aura-t-il sur les entreprises de ce secteur ? Les principaux seront les nouvelles opportunités qu’elles auront pour adapter leurs modèles d’organisation, rejoindre des joint-ventures ou créer des nouveaux modèles de tarification. Le fournisseur Octopus, par exemple, proposer de l’énergie renouvelable aux ménages français et anglais par répartition à travers un portail web. L’entreprise est aujourd’hui le premier investisseur britannique dans les fermes solaires et se s’attache à délivrer un service client de qualité, propose des modèles de paiements flexibles et une facturation transparente. Ces services sont des éléments tout aussi importants pour les clients que les énergies renouvelables.

Tendance #2

Avec les maisons intelligentes, les ménages tiennent les rennes de leur consommation énergétique

 

Amazon Alexa, Google Home, Sony LF-S50G, Harman Kardon Allure… En quoi cette nouvelle génération d’assistants à domicile est liée à la production et distribution d’énergie? Potentiellement, d’une manière très forte ! Selon des analystes comme Mark Mahaney (RBC), Alexa pourrait rapporter 10 milliards de dollars à Amazon d’ici 2020. En outre, le cabinet Markets and Markets prévoit que le marché des maisons intelligentes atteindra 138 milliards de dollars d’ici 2023.

Cela s’explique en partie par le développement des compteurs intelligents. Ils permettent aux ménages de calculer et suivre en temps réel le niveau de consommation d’énergie et ainsi prendre les mesures nécessaires pour réduire leurs coûts énergétiques. D’ici 2023, ils devraient détenir une part importante du marché des maisons intelligentes.

2018 energy and utilities industry trends

Avec une solution unique pour basculer d’un appareil à un autre dans la maison, pour consommer et stocker de l’énergie mais aussi pour contrôler leur consommation, les ménages vont avoir un rôle de plus en plus important. D’ici peu, des services et des systèmes de facturation encore plus flexibles vont se développer.

HomeServe est un parfait exemple d’entreprise qui a su tirer parti de cette demande en flexibilité des ménages. HomeServe est une entreprise de services numériques qui propose un guichet unique de services d’interventions et d’assistance à la maison (eau, énergie, plomberie, électroménager, objets connectés). Avec son modèle mensuel d’abonnement numérique, l’entreprise apporte ses services à plus de 7,8 millions de foyers au Royaume-Uni et 3 millions aux Etats-Unis. L’entreprise est également présente en France. HomeServe ne possède pas d’actif énergétique mais propose un service client solide et des modèles de paiement simplifié entre les prestataires et les foyers. Des fournisseurs de services centrée sur l’approche client, à l’instar d’HomeServe, peuvent ainsi devenir des fournisseurs d’énergie, bouleversant ainsi les modèles des fournisseurs traditionnels.

Le succès des entreprises agiles et ayant une approche orientée client telles qu’ HomeServe ou Octopus doit alerter les fournisseurs d’énergie. Les clients détiennent de plus en plus de pouvoir grâce à la digitalisation du marché. Pour les entreprises de la production et distribution de l’énergie, c’est la preuve qu’au-delà de la fourniture d’énergie, le mode de facturation et les services et opérations associées souples et agiles peuvent constituer un avantage compétitif ou une menace selon la façon dont elles se positionnent.

Tendance #3

L’industrie devient de plus en plus intelligente à mesure que l’intelligence artificielle et l’IoT se développent

 

La demande des consommateurs dicte l’approvisionnement en énergie et la facturation. L’IoT, le machine learning et l’intelligence artificielle ajouteront une dimension supplémentaire à cette pression, non seulement dans la production et distribution d’énergie mais aussi dans le cœur de celle-ci et dans les maisons également.

Le cabinet Gartner prévoit que « d’ici 2022, plus de 80% des projets IoT des entreprises intégreront l’intelligence artificielle contre moins de 10% actuellement. » Mais à quoi ressemblerait un système d’énergie dans le Cloud, reposant sur la technologie Machine-to-Machine et situé chez le consommateur ?

2018 energy and utilities industry trends

En 2016, à Hawaï, Microsoft a participé à une initiative d’énergie renouvelables en connectant au cloud Microsoft Azure, via l’IoT, 499 chauffe-eaux domestiques afin de créer un réseau énergétique autonome capable de stocker l’énergie excédentaire en vue d’une utilisation future. Ces 499 chauffe-eaux sont devenus des dispositifs de stockage thermique électriques et interactifs (Grid-Interactive Electric Thermal Storage devices). Les chauffe-eaux sont désormais capables de surveiller la consommation d’énergie et ses performances et de stocker l’eau chaude en cas d’excès d’énergie solaire et éolienne. Chaque équipement peut stocker entre 52 et 120 gallons d’eau chaude.

Combinés tous ensemble, ils peuvent fournir de 15 à 25 kilowattheures d’énergie. Hawaï dépense près de 6 milliards de dollars, chaque année, pour importer du pétrole. En se tournant vers l’énergie renouvelable, l’île pourrait atteindre son objectif de produire 100% de son électricité à partir de ses ressources propres d’ici 2045. L’un des aspects les plus impressionnant de ce projet est l’analyse de sa rentabilité. Pour une île bénéficiant de beaucoup d’énergie solaire et éolienne, le stockage est une priorité clé et permettra de proposer des bénéfices évidents aux consommateurs.

Pour les fournisseurs d’énergie, l’année 2018 consistera à identifier le point de rencontre entre les technologies émergentes et les exigences des consommateurs en matière d’énergies renouvelables : flexibilité, maîtrise des coûts et nouveaux modèles de tarification. Ceux qui y parviendront en seront les gagnants.

 


Vous avez des questions ou des commentaires à faire au sujet des tendances 2018 dans le secteur de la production et de la distribution d’énergie?

N’hésitez pas à nous laisser un message dans les commentaires.

Suivez-nous sous les réseaux sociaux pour être au courants des derniers posts et de l’actualité IFS !

LinkedIn  |   Twitter   |   Facebook   |   Google+

Leave a Reply